Surfaces Utiles,

(fermer)
à propos
© Yann Mingard

In situ…

Surfaces Utiles est un terrain vague, une friche ou un jardin où l’on cultive et promeut une hétérogénéité de pratiques artistiques, littéraires, (typo)graphiques et techniques. C’est un espace éditorial convivial qui se construit grâce à la complicité de ses contributeurs.

Avec la volonté de limiter ou de valoriser les restes, Surfaces Utiles passe une multitude de « deals » avec des imprimeurs qui lui permettent d’exploiter les espaces vacants en marge de leurs impressions courantes. En s’organisant autour du laissé-pour-compte de l’industrie, Surfaces Utiles travaille à une production collective, créative et matérielle, avec l’exigence d’une qualité de fabrication et des relations de travail. Le programme inclut, entre autres, la diffusion de produits culturels, la publication de textes originaux ou historiques, l’organisation d’évènements publics et la promotion d’idées alternatives ou marginales.

C’est une maison d’édition à la structure légère et aux dimensions variables, qui cherche le plus possible à utiliser les structures institutionnelles et industrielles de ses collaborateurs-complices : le format des livres, la technique d’impression, le temps de production, le nombre d’exemplaires, les couleurs et le papier dépendent de cette organisation.

C’est un artisanat, indépendant et quotidien, qui s’éprouve au contact de l’industrie et qui s’exprime avant tout dans l’acte de construire ensemble. Les matériaux et l’accès à des techniques de productions à petites ou grandes échelles sont les terrains de jeu du modèle contributif, et c’est en construisant ensemble que Surfaces Utiles compte trouver son unité, à la fois dans l’espace et dans le temps.

Surfaces Utiles travaille localement à Bruxelles.

+-

Surfaces Utiles is a wilderness, a fallow field or a garden, where we cultivate and promote a heterogeneity of artistic, literary, (typo)graphic and technical practices. It is a convivial editorial space that is built through the involvement of its contributors.

Motivated by a will to make use of surplus space, Surfaces Utiles makes deals with printers that allow them to occupy the vacant slots in the margins of their daily prints. Surfaces Utiles is organized around the leftovers left behind by the industry and works on a collective, creative, and material production, with the demand of quality for manufacturing and labour relations. The program includes, among others, cultural product realization, original or historical text publication, public event organization and the promotion of alternative or marginal ideas.

It is a publishing house with a flexible organization and variable dimensions, which tries as much as possible to use the institutional and industrial structures of its collaborators-associates: the book size, the printing technique, the production time, the number of copies, the colours, the paper all depend on this organization.

It is a handicraft and an independent small business, which proves itself daily with the industry and which expresses itself, above all, in the art of building together. Materials and access to large or small scale production techniques are the playgrounds of the contributory model. It is by building together that Surfaces Utiles intends to find its unity, both in space and time.

Surfaces Utiles works locally in Brussels.

Dans le temps

Au courant de l’année 2015 un premier « deals » est l’occasion de dégager 1 × 90 cm d’espace vierge en marge des impressions courantes de l’imprimeur offset Media Graphic à Rennes. C’est depuis cet étrange format que se développe le projet de revue La Perruque qui voit publiquement le jour en avril 2016. Si la revue a su trouver son autonomie en jouant de cette bandelette de papier, il est aujourd’hui question de poursuivre la mise à l’épreuve du modèle économique sur lequel elle repose.

D’autres marchés passés depuis ont ouvert de nouveaux espaces aux formats toujours variables et hasardeux, qu’ils soient définis à l’avance ou alors au «coup par coup» en fonction de l’organisation de la production des imprimeurs. Par exemple : 500 cm2 aux entours des impressions riso de Super Terrain, 42 × 5 cm d’impression bicolore sur le Risograph MZ770 d’Autobahn, puis de nouveaux 90 cm de long sur les presses offset HUV de Cassochrome.

C’est à l’intérieur de cette dynamique expérimentale qu’émerge Surfaces Utiles : en rendant possible des collaborations inattendues entre des pratiques dites de « bidouilles » et une industrie rodée et puissante. Il s’agit de jouer du grand écart qu’implique l’aller-retour entre l’art de la débrouille et les machines bien huilées aux cadences vertigineuses.

+-

A first deal passed in 2015 was the opportunity to obtain 1 × 90 cm of free slots in the margins of daily editions [everyday prints] of the offset printer Media Graphic, based in Rennes. It was from this strange format that Olivier Bertrand developed the project of a magazine called La Perruque which was publicly launched in April 2016. If the magazine has found its autonomy in playing with this strip of paper, it’s now a question of continuing the test of its economic model.

Since then, other deals made have offered new variable and random spaces: whether they be planned in advance or tailored on a case-to-case basis to each printer’s production protocol. For example: 500 cm2 in the margins of Super Terrain’s risoprints, 42 × 5 cm of twotone printable space on the Autobahn’s Risograph MZ 770, and once again 90 cm on the Cassochrome’s HUV presses.

It is from within this experimental dynamic that Surfaces Utiles emerges: by making possible unexpected partnerships between craft practices and a powerful industry.It is about playing between a resourcefulness art and the vertiginous rhythm of well-oiled machines.

Contributeurs

Surfaces utiles

Julien Auregan, Diane Malateste, Pierre Merle

Revue La Perruque

Axel Benassis, Justin Bihan, Raphaël Bastide, Jérémy Landes-Nones, Large Projects, Alex Chavot, Collectif We.ch, Benoît Bodhuin

campagne kickstarter

À venir…

Complices

Imprimeurs

Offset : Cassochrome [BE], Média Graphic [FR]
Risoprint : Autobahn [BE], Super Terrain [FR]

Spécial Thanks

Quentin Bodin, Gilbert Fastenaekens, Luc de Fouquet, Amanda Harrison-Guérif, Renaud Huberlant, Lucas Meyer, Camille Pageard, Thibault Rousseau, Laurence Soens, Nicolas Stork, Francis Voisin.

Papetier

The Paper Factory Brussel, Fedrigoni

Makers

Grégoire Vigneron, FabLab.iMAL

En préparation

Strates & Archipels, de Pierre Merle, le seul artiste inconnu à qui on n'a jamais confié autant de pages.
Les clôtures du paradis, un essai d'Olivier Bertrand sur l'art du jardinage dans les pages enluminées.
• Diane Malatesta, Chien blanc du nord, Serpent noir du midi, les ruines d'un mensonge.
Zoom Age, une exploration picturale menée par l'artiste Julien Auregan.
• Stochaster, une mire d'impression.

Strates & Archipels, by Pierre Merle, the first unknown artist who was entrusted so many pages.
Les clôtures du paradis, an essay by Olivier Bertrand about how to garden illuminated pages
• Diane Malateste, Chien blanc du nord, Serpent noir du midi, ruins of a lie.
• Zoom Age, a pictorial exploration carring out by artist Julien Auregan.
• Stochaster, a printing test.

Contact

Nous écrire

hello@surfaces-utiles.org

Si vous souhaitez acheter en ligne, nous avons ajouté des boutons PayPal à côté de chaque publication. Si vous désirez commander plusieurs publications ou si vous ne voulez pas utiliser PayPal, écrivez-nous un email avec la liste des éléments que vous souhaitez acheter et nous vous enverrons toutes les informations sur la livraison et le paiement. Si vous êtes à Bruxelles, arrangeons une livraison autour d'un café, ou d'une bière.

There are some PayPal buttons next to each publication, but if you are interested in buying several publications, or if you don't want to use PayPal, send us an email with the list of items you would like to purchase and we will send you all the information about shipping and payment. If you are in Brussels, we can arrange a delivery over coffee, or beer.

Newsletter
Contribuer

Nous sommes toujours prêts à entendre des lecteurs, des libraires et des collaborateurs-complices potentiels, et bien  que nous ne pouvons publier qu'un petit nombre de livres chaque année, nous nous efforçons d'offrir des conseils et du soutien à ceux qui nous contactent avec des propositions de livres.

Readers, booksellers and potential collaborators-accomplices are always welcome to contact us, and while we are only able to publish a few books each year, we endeavour to offer advice and support to those who contact us with book proposals.

Réseaux

Facebook
Instagram

Colophon

surfaces utiles

Chloé Bernhardt, Olivier Bertrand, Justin Bihan
Activité Smart n° 21920
Rue Emile Féron, 70
B-1060 Bruxelles
TVA BE 0896.755.397

Site internet

Olivier Bertrand avec Webflow

Caractère

Terrazzo, Luke Archer

crédits

L'ensemble du contenu disponible sur cette page est placé sous licence libre Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions (CC BY-SA) à l'exception des contenus extérieurs conservant leurs propres licences.

Image d'introduction à l'à propos : © Yann Mingard.